Formation Biqualifiantes

Accueil > Nos Formations: les biqualifiantes et autres offres > Détails des biqualifications aux Métiers sportifs

BE Accompagnateur en Moyenne Montagne
BE Accompagnateur en Moyenne Montagne


LES FORMATIONS SPORTIVES BREVET D'ETAT
 


La Biqualification professionnelle au LP de St Michel :

- Cette notion de formation bi-qualifiante ou pluri-active signifie que l'élève se prépare à plusieurs professions ; En pays de montagne, le rythme saisonnier impose aux habitants d'être capable de s'adapter à un marché de l'emploi surtout orienté vers les métiers du tourisme et de l'artisanat.

- Dès 1964 le LP de St Michel a lancé une préparation au brevet d'état de moniteur de ski parallèlement à une formation classique de scolaire ; Puis, à partir du début des années 80, la même démarche a été mise en place pour les brevets d'état d'été : Accompagnateur en moyenne montagne, moniteur d'escalade, guide de haute-montagne.

- En l'an 2000 la formation pluri-active reste d'actualité car la demande de qualification est de plus en plus complexe et diversifiée. En effet on constate, que pour vivre toute l'année en région de montagne, il est nécessaire d'avoir des compétences variées, pour répondre aux fluctuations saisonnières du marché de l'emploi.

Conditions d'accès à la formations sportive brevet d'état « Montagne » :

- Pour accéder à la formation aux métiers sportifs de la montagne du LP G. FERRIE, il est nécessaire de passer des tests d'entrée qui se déroulent chaque année vers la fin du second trimestre :
 

  • Une marche de 1000m environ de dénivelé avec un sac lesté à 8kg pour les garçons et 6kg pour les filles.
  • Un parcours de terrain varié (évaluation de l'aisance en terrain difficile)
  • Des épreuves sportives générales (Test de Cooper).
  • Un entretien oral (test de motivation et culture générale montagne) appuyé sur un dossier réalisé par le candidat et portant sur les deux métiers envisagés.
  • Le dossier devra montrer un travail personnel et pas seulement des photocopies de pages web
  • Etude du dossier scolaire pour le choix de la formation initiale en BAC Pro


- Un candidat admis à ce concours d'entrée pratiquera différentes activités de montagne :
Pour la formation montagne :

  • la randonnée pédestre (estivale et hivernale)
  • la randonnée orientation et la course d'orientation


Le double objectif de cette formation :

- L'objectif « Pratique » de cette formation est l'acquisition des connaissances et des compétences nécessaires à la pratique professionnelle des activités de montagne.
- L'objectif « Théorique » est d'obtenir le tronc commun aux BEES du 1er degré (validation des connaissances théoriques liées à l'enseignement sportif).
- Selon la formation suivie, l'âge et le niveau de départ de chaque élève à son entrée dans l'établissement, mais aussi et surtout selon l'investissement scolaire et extra scolaire, le projet professionnel visé ne sera pas le même pour tous.

Les objectifs spécifiques de la formation montagne :

Il s'agit de franchir les premières étapes du cursus du brevet d'état envisagé.
- Obtention des diplômes suivants selon le projet de l'élève :

  • Examen probatoire du BE d'accompagnateur en moyenne montagne.
  • ET, SELON L'OPTION
  • Test technique du BE de moniteur d'escalade.
  • Test technique du pisteur secouriste.

Précision : l'option "pisteur" ou "escalade" est bien un sous-ensemble de l'option "montagne". Les élèves ne peuvent pas se dispenser de se préparer à la course d'orientation et aux autres contenus de cette option.


Le volume de la formation spécifique montagne est variable selon les années :

  • 6 semaines en 1er année
  • 5 semaines en 2ème année plus une semaine de stage dans une structure professionnelle (école de ski, bureau des guides, centre de pisteurs secouristes)
  • 4 semaines en 3ème année plus une semaine de stage dans une structure professionnelle ( idem)
  • 4 semaines en 4ème année plus deux semaines de stage dans une structure professionnelle ( idem)


Organisation et fonctionnement de la formation montagne :

- Le centre logistique est situé au LP à St Michel, cependant des stages spécifiques peuvent se dérouler dans d'autres départements et/ou vallées alpines. La formation montagne est pilotée par un professeur d'EPS et guide de haute-montagne. Il est secondé par une équipe de guides et accompagnateur diplômés d'état.

- En première année les élèves découvrent toutes les activités de montagne sans rechercher de spécialisation.
En 2ème, 3ème année et 4ème année, au regard des potentialités de chacun et du projet personnel envisagé, le travail s'oriente davantage vers une spécialisation par activité afin de concrétiser la formation par l'obtention d'un diplôme montagne (C.f : Objectifs de la formation).

Recommandations :

- L'accès à ces formations passe par la satisfaction aux tests d'entrée mis en place par l'établissement.
Cependant force est de constater que les élèves sont encore jeunes et que leurs choix face à ces métiers sportifs de la montagne ne sont pas toujours très objectifs.
En effet nous constatons que même si certains élèves sont réellement passionnés par la montagne, leur conception reste celle d'une pratique amateur. L'objectif de cette formation n'est pas uniquement de les faire progresser techniquement, mais surtout de former des futurs professionnels des métiers de montagne.

- De plus il est bon de noter que l'investissement matériel est très coûteux (environ 1000 à 1500 euros par élèves pour les trois ans) et qu'il est donc important de ne pas se tromper d'orientation.
Il est également nécessaire de pratiquer régulièrement les activités citées précédemment pour pouvoir progresser suffisamment (pratique extra scolaire indispensable).
Le LP permet à chaque élève de découvrir toutes ces activités et de se définir un projet professionnel réaliste au regard des potentialités de chacun, mais la pratique personnelle reste l'élément principal pour réussir.

- L'objectif est donc non seulement d'obtenir un BAC en 4 ans, mais aussi de faire avancer les élèves simultanément dans la formation d'un brevet d'état (tronc commun et pratique).
L'équipe des professeurs et/ou guides cherche à présenter la réalité des métiers sportifs de la montagne, et parfois, cela ne correspond pas à l'image que les élèves s'en faisaient.
Néanmoins il faut rapidement prendre conscience de ces risques de confusion afin de faire le bon choix d'orientation professionnelle.

Le contrat moral de l'élève en formation :

L'élève qui a choisi d'intégrer une formation visant à acquérir une qualification professionnelle d'éducateur sportif doit s'engager auprès de l'équipe pédagogique à :

      - Avoir un comportement responsable (tenue vestimentaire correcte, ponctualité, responsabilité, respect des consignes, aide à la mise en place du matériel)
      - Avoir une hygiène de vie en rapport avec son projet sportif (consommation d'alcool, de tabac et de produits illicites sont à proscrire)
      - Avoir un comportement exemplaire et courtois auprès des autres (encadrement, élèves, employés des remontées mécaniques, gardiens de refuge, personnels du LP)

Si l'on constate qu'un élève ne respecte pas ces consignes, et que son comportement et son travail se révèlent insuffisants, la famille sera immédiatement informée.